Psychologue enfants Toulouse - Bichet David

enfants3.jpg   

 

Je reçois chaque enfant avec des troubles d'apprentissage et des problèmes à l'école. Votre enfant se trouve en difficultés scolaires. Vous voyez qu’il ou elle souffre de troubles de l’attention, de troubles affectifs ou de troubles d’apprentissage.

Votre enfant est atteint de phobies scolaires et se replie dans ses habitudes. Vous vous inquiétez de son avenir et de la perte de relations.

Vous pensez que votre enfant a besoin de soutien et qu’il peut être aidé par un psychologue afin que votre enfant parvienne à parler avec tranquillité de ses problèmes. Les premiers entretiens servent à écouter et à évaluer les difficultés et le rythme d’apprentissage.

Ensuite, selon votre demande et celle de votre enfant, des entretiens réguliers pourront lui être proposés dans la perspective de l’accompagner à mieux identifier son fonctionnement et à lier des relations sociales constructives et épanouissantes.

 

Autre possibilité d'intervention psychologique : des entretiens en groupe

 

LE GROUPE :

A partir des premiers entretiens avec votre enfant, il sera aussi décider s’il ou elle intègre un groupe avec d’autres enfants. Le groupe d’enfant constituera un espace d’échanges à partir des centres d’intérêt, des questions et des besoins des participants pour les aider à trouver de nouvelles ressources.

Vendredi 19 mai 2017 - de 9h30 à 17h00 Autorité parentale et protection de l'enfance : Concilier la réalité du terrain avec le respect des droits, devoirs et obligations des parents, des enfants et des tiers Cycle de Conférences 2017 Tous les mineurs, en France, sont placés sous mesure de protection. La mesure s’appelle la minorité. Elle est exercée, sauf décision contraire du juge aux affaires familiales, par les détenteurs de l’autorité parentale. Lorsqu’ils sont défaillants, la mesure peut être renforcée par une action éducative, administrative ou judiciaire. Elle n’a aucun sens si elle n’associe pas étroitement les parents à chaque étape – même anecdotique – de la vie de l’enfant. L’autorité parentale permet aux parents d’élever, d’éduquer et de protéger leur enfant. Elle leur confère des droits et des obligations, assortis probablement de devoirs, éminemment subjectifs, qu’il faut parfois les aider à définir. Évitons l’angélisme : si les parents sont dangereux, toxiques, il faut les empêcher de nuire, en saisissant au plus vite le juge aux affaires familiales, pour qu’il limite leurs domaines d’intervention. Les équipes éducatives le font rarement, préférant - par ignorance, par facilité - doter d’un pouvoir qu’elles n’ont pas les décisions du juge des enfants, considéré comme le seul interlocuteur valable Au programme une conférence...http://www.ifrass.net/

Conférence dans le cadre du séminaire 2017 " Est-on bien-traitant envers nos enfants?" à l'initiative du 9e secteur de Psychiatrie Infanto-Juvénile des Buttes Chaumont Au programme du colloque « Portons ensemble l'enfant. Présentation d'un dispositif de prise en charge circulaire élèves-parents-enseignants au sein de l'école »...http://www.santementale.fr/agenda/dates/page-2.html